Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 novembre 2011 1 14 /11 /novembre /2011 18:19

 

LE TOMBEREAU

img 101047

  ce tombereau servait  principalement

 

au transport du fumier, pour le" régaler " dans les champs 


 

"le régaler" terme employé par mon grand-père pour définir l'action dépendre ou d'étaler ce fumier a la surface des sols a l'aide d'un croc a fumier

  le tas de fumier se trouvait ( couramment a cette époque  ) au milieu de la cour  de la ferme, et non loin des écuries ce qui  pour mon grand-père et ma grand-mère , était plus  pratique, pour  y déposer tous les matins "a l'aube",la litière recueillie lors du nettoyage de ces  écuries .    

une rigole en ciment ,amenait également de l'étable au tas de fumier"le purin ou lisier"

 

le tas de fumier était l'endroit préféré des volailles qui y passaient leur  journée a picorer


c'était toute une époque, pleine de charmes et d'odeurs,qui n'ont plus leurs places dans notre civilisation aseptisée.

 

 

 


 

au ramassage des betteraves fourragères 

celles-ci étaient entreposées ( après leur récolte aux mois d'octobre -novembre) une fois équeutées  dans un silo situe dans le champs et transportées par tombereau au fur et a mesure de la  consommation  ,  jusqu'à  la betteraverie  ou elles étaient ensuite après brossage de la terre qui les enrobaient découpées en lamelles ,en fonction du besoin des animaux  

une machine (coupe racines) fonctionnant a l'aide d'une courroie faisait ce travail . elle était alimentée par "la force" courant triphasé de 380 volts  voir article: 1929 Arrivée de la fée electricité a la ferme

les betteraves étaient introduites dans la partie supérieure de la machine ( sorte de gros entonnoir et de râpe )les lamelles tombaient ensuite dans un panier a betteraves (panier en osier  qui recueillait  celles-ci  ) et étaient distribuées dans l'auge des vaches pendant les 4 ou 5 mois d'hiver

 

  le nettoyage et le grattage  des betteraves se faisant a la main, provoquaient  souvent a ma grand mère "de douloureux  mal blanc (panaris) sous les ongles"

 


 

 

 

 

 

 

au ramassage des pommes de terre


la récolte des pommes de terre se faisait aux mois de août-septembre . Après que les plantes soient fanées  . après leur arrachage ,il fallait les ramasser a l'aide de paniers  qui étaient vidés dans des sacs en jute "sacs a patates"  ceux-ci étant ensuite au retour du tombereau ,descendus a la cave  .ou les pommes de terre étaient conservées

 

 

 

  nous les enfants, avions mission de glaner ( après le ramassage) les pommes de terre oubliées

cette opération nous était payée, avec une belle pièce de 20 ou de 50 anciens francs ( avec un coq au verso)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Michel LECOURTIER

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

MICHEL 23/09/2012 23:39


ce beau tomberau a finit en fumée

Présentation

  • : Le blog de bagneauxlavalleedelavanne
  • : mes souvenirs de vacances dans ce petit village de l'Yonne --- la ferme de mes grands parents,ses activités, ses odeurs, la vie et l'histoire de la commune, l'heureuse insouciance de mon enfance.. j'aimerais grace à ce blog vous les faire partager et faire connaitre ce beau village.
  • Contact

Profil

  • Bagneaux-la-vallee-de-la-Vanne(Michel LECOURTIER)
  • passionné de généalogie , je dépouille pour les relevés collaboratifs geneanet ( bms et archives en ligne , de bagneaux depuis 1676 )
je m'intéresse également à diverses collections 
(philatélie. cpa. lettres, documents anciens,actes notar
  • passionné de généalogie , je dépouille pour les relevés collaboratifs geneanet ( bms et archives en ligne , de bagneaux depuis 1676 ) je m'intéresse également à diverses collections (philatélie. cpa. lettres, documents anciens,actes notar

Texte Libre

 

018-copie-2

 

MERCI DE VOTRE VISITE

  N'HESITEZ PAS A ME LAISSER  VOS COMMENTAIRES

  001-copie-11

vous pouvez egalement participer à ce blog

en y publiant,vos articles, vos photos ,documents ou autres

Recherche

Archives